La posture de l’arbre, pour s’ancrer

Par défaut

En ce moment, du fait de cette sombre actualité qui tourne en boucle, notre tête a tendance à partir un peu dans tous les sens. Peur, colère, déni, morosité… On ressasse les images, les témoignages, les faits. On analyse, on dissèque, on commente, on compare, on extrapole, on prévoit.
Et le corps dans tout ça ?

La posture de l’Arbre (Vrikshâsana pour les intimes) sert justement à s’ancrer, à revenir à la terre. Déjà parce qu’on « fait » comme l’arbre, qui peut plier mais ne rompt pas (Fluctuat nec Mergitur en quelque sorte… Comme la devise de la ville de Paris). Mais aussi parce que c’est une posture d’équilibre (simple), et qu’elle engage tous les muscles en plus de l’attention : impossible de (trop) réfléchir lorsqu’on pratique l’arbre, sous peine de se vautrer !
Alors pour faire travailler le corps tout en reposant la roue de hamster qui nous sert de cerveau, l’arbre est un allié parfait, même si nous sommes de grands débutants !

Les étapes de la posture

1 / On se place debout, les pieds joints.
2/ On lève le pied droit, qui vient se poser contre la cheville gauche, le mollet gauche ou contre l’aine gauche, en fonction de la souplesse et du niveau de difficulté souhaité.
3 / On place les mains jointes devant le cœur, comme pour dire Namasté.  arbre3

 Comme ça mais avec les yeux ouverts pour éviter de choir

4 / Lorsque l’on se sent stable dans cette position, on peut lever les mains vers le haut, toujours jointes, comme un arbre ferait pousser ses branches vers le ciel.
5 / On maintient la position aussi longtemps qu’on veut (et peut !).
6 / Pour redescendre, on abaisse les mains au niveau du cœur, puis on fait redescendre doucement le pied droit vers le sol, avec contrôle, grâce et style (pas toujours super évident).
Note : avant d’entamer la posture avec le pied gauche, on peut secouer légèrement les jambes pour éviter les fourmillements.
7 / On répète l’exercice avec le pied gauche.

L’astuce pour ne pas tomber : fixer un point au loin, se concentrer. Les pensées s’arrêtent, le temps est suspendu : bé-a-ti-tu-de messieurs dames !

arbre4 Regardez comme cette petite dame est contente ! 😉

Pendant la posture, on se concentre sur la respiration calme et on cherche à ressentir le poids du corps dans le pied qui est resté au sol.
On peut aussi imaginer que de longues racines partent de dessous le pied qui se trouve au sol et rejoignent le centre de la terre… Visualiser un arbre, serein et stable, rassurant… Tout cela amène une sensation d’ancrage et de paix !

Les bienfaits de l’arbre ?

  • La posture augmente le pouvoir de concentration
  • Cette concentration vient nettoyer l’esprit de toutes les pensées, et amène une sensation d’apaisement
  • On travaille l’équilibre
  • On fortifie la musculature des pieds, qui se retrouvent seuls à porter tout le poids du corps
  • La posture est excellente pour stimuler les organes digestifs (une astuce post-réveillon ?)

arbre1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s